+32 487 84 65 40 info@nansenrefugee.be

NANSEN Profil 2020-5 : femme mariée, enfant issu d’une relation extraconjugale, retour à Bagdad.

il est souvent très difficile pour les femmes irakiennes d’établir un risque de persécution spécifique. D’une part, les faits de persécution sont étroitement liés à leur statut dans la société irakienne, en général. D’autre part, c’est souvent un risque de persécution futur. Pourtant, tous les éléments disponibles montrent que celles qui bravent les interdits socioculturels sont exposées à de graves violations de leurs droits fondamentaux en cas de retour au pays.

lire plus

Les arrêts du CCE relatifs à Gaza : Évaluation des besoins de protection dans les situations de conflit : individualisation, analyse du conflit et charge de la preuve

Les arrêts des chambres réunies du CCE dans les dossiers Gaza montrent que l’application des conventions relatives aux droits de l’homme peut porter atteinte à la protection prévue par le droit des réfugiés. Elle peut même créer un vide de protection (‘protection gap’) en imposant une charge de la preuve excessive et en exigeant, par analogie avec la jurisprudence de la CEDH, un degré élevé d’individualisation, plus élevé d’ailleurs que celui requis pour l’évaluation du besoin de protection au titre de la convention sur les réfugiés.

lire plus

Vulnérabilités en détention et accès à la protection internationale : Rapport (2019-2020)

NANSEN contribue au renforcement et à la mise en œuvre complète des standards de protection des demandeurs de protection internationale dans les centres fermés. Comment ? En visitant régulièrement les centres fermés, en s’assurant qu’une aide juridique de qualité est accessible aux personnes détenues, et en soutenant les demandes de protection internationale. Ici, nous présentons nos constats et nos analyses sur la détention des personnes en situation de vulnérabilité.

lire plus

Alternative de fuite interne en Afghanistan : Kaboul, Jalalabad

En 2019, l’UCDP enregistrait plus de 31.200 décès en Afghanistan soit 40 % de tous les décès dus à la violence organisée dans le monde. En 2019, les Afghans étaient le plus grand groupe de demandeurs de protection internationale en Belgique, selon le CGRA et le second en Europe, selon EASO. C’est aussi l’une des nationalités qui reçoit le plus de statuts de protection. Les villes de Kaboul et Jalalabad offrent-elles une alternative de protection interne aux demandeurs d’asile déboutés?

lire plus

Accueil : exclure n’est pas la solution

« Demander asile » au moyen du formulaire électronique imposé par les autorités pour des raisons sanitaires, c’est bien « demander asile ». Il est temps que l’Etat belge se penche de façon structurelle sur le fonctionnement de son réseau d’accueil, dans le respect des obligations internationales de la Belgique.

lire plus

Concept Note : language variations in the asylum procedure

The impact of language variation in the asylum procedure is vastly underrated, both during the asylum interview and in the further course of the asylum procedure. As a result, important factual information might be lost, which may compromise a reliable representation and evaluation of the application. This problem arises in particular when using world languages such as English, French or Arabic. This concept paper focuses specifically on the use of English as a contact language.

lire plus

L’accueil des demandeurs d’asile : entravé au nom des mesures sanitaires

Début mars, l’arrêt de l’enregistrement des demandes d’asile a provoqué une mise à la rue forcée des demandeurs, contraire à leur dignité. Début avril, l’introduction d’un formulaire d’enregistrement en ligne n’a offert que peu de soulagement. Cette situation constitue une menace pour l’accès au droit à l’asile: les personnes maintenues dans des conditions de vie extrêmement précaires sont découragées dans leur accès à une protection. Elle constitue également un risque accru en termes de santé. NANSEN, avec de nombreux acteurs associatifs, passe à l’action.

lire plus

NANSEN Profil 2020-4 : Enfants palestiniens au Liban – Besoin de protection

Les réfugiés palestiniens font l’objet au Liban d’une discrimination systématique grave. Leur qualité de vie en est lourdement impactée. Parce qu’ils sont apatrides au Liban, les enfants réfugies palestiniens n’ont pas accès à l’enseignement, ni aux soins de santé. ils font par ailleurs massivement l’objet de sanction disciplinaires et de châtiments corporels. Le bien-être des enfants vivant dans les camps de réfugiés est aggravé par l’exposition à la pauvreté, la marginalisation et la surpopulation. Enfin, la diminution constante des services fournis par l’UNRWA emporte des conséquences importantes pour les réfugiés palestiniens qui ne sont plus en mesure de subvenir à leurs besoins minimums de subsistance.

lire plus

Nos publications par catégories