+32 487 84 65 40 info@nansenrefugee.be

NANSEN examine ici sur la situation d’un Afghan célibataire qui a vécu en Belgique pendant plus de cinq ans et son besoin de protection internationale après la prise de pouvoir des Talibans. L’analyse rassemble différentes sources objectives qui montrent que les Afghans risquent de nombreuses violations de leurs droits. D’aborde à cause de la détérioration de la situation des droits de l’homme en Afghanistan après la prise du pouvoir par les Talibans, ensuite parce que les afghans qui vivent à l’étranger depuis longtemps seront facilement considérés comme « occidentalisés ».

Les Afghans considérés comme « occidentalisés » courent le risque d’être menacés, torturés, extorqués, kidnappés ou assassinés par les Talibans, qui les soupçonnent d’avoir intériorisé les valeurs occidentales ou d’être devenus des « étrangers » ou des espions. Plusieurs sources objectives indiquent que les Talibans ont une interprétation stricte de la charia, et qu’ils opèrent un contrôle rigoureux  sur la vie quotidienne des afghans : châtiments et exécutions sévères, restrictions des droits des femmes, de l’éducation, des soins de santé, etc.

C’est à la lumière de ce contexte que les demandes individuelles de protection internationale introduites en Belgique doivent être examinées.

Lire ici (disponible en NL uniquement): Profil NANSEN 5-21 Demande ultérieure, prise de pouvoir des Talibans

D’autres publications NANSEN sont utiles pour analyser le besoin de protection des afghans: