+32 487 84 65 40 info@nansenrefugee.be

Ce profil rassemble plusieurs sources objectives qui montrent que les droits des Hazara Afghans peuvent être fréquemment violés. Une culture générale de la violence à encontre des Hazara s’est établie parce qu’ils constituent une minorité ethnique et religieuse. Leur apparence caractéristique, le fait qu’ils ne fassent pas partie de la majorité sunnite et des années de discrimination, entre autres, rendent ce groupe particulièrement vulnérable. Le risque de persécution pour les Hazara appartenant à un groupe social spécifique d’Afghans occidentalisés est particulièrement élevé. Enfin, l’État Afghan reste en défaut, systématiquement, de leur assurer une protection effective. De nombreux Hazara continuent d’être défavorisés par le gouvernement Afghan en termes de services publics, d’allocation de fonds publics, d’accès aux institutions juridiques et de protection par les forces de sécurité.

NANSEN analyse la situation des Hazara en Afghanistan et leur besoin de protection internationale.

Lire ici : Les Hazara d’Afghanistan : un profil à risque (disponible en NL uniquement)