+32 487 84 65 40 info@nansenrefugee.be

Le GREVIO, dans son premier rapport sur la mise en oeuvre de la Convention d’Istanbul relative aux droits des femmes en Belgique « encourage les autorités belges à veiller à ce qu’une approche sensible à la dimension de genre soit appliquée de manière cohérente à tous les motifs de persécution et à ce que les femmes bénéficient d’un soutien optimal leur offrant la possibilité de révéler les motifs pour lesquels elles demandent une protection internationale ».

NANSEN analyse ici, au travers de la jurisprudence du CCE, les éléments qui font obstacle à l’octroi d’une protection internationale aux victimes de mutilations génitales et à celles qui les craignent.

L’objectif principal de cette Note est de fournir des outils de travail et de réflexion aux professionnels qui conseillent ces femmes et ces filles.

Lire : Vrouwelijk genitale verminking en toegang to internationale bescherming (disponible uniquement en NL)