+32 487 84 65 40 info@nansenrefugee.be

Dans ce nouveau profil, NANSEN revient sur l’importance du droit d’être entendu, au regard notamment du droit européen, et rappelle les principes qui doivent guider l’analyse de la crédibilité de l’orientation sexuelle et/ou de genre.

Il est fréquent que les personnes qui ont fui leur pays d’origine par crainte de persécution fondée sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre (SOGI) n’en parlent pas dans le cadre de leur première demande de protection internationale. La révélation « tardive » de ce motif d’asile, dans le cadre d’une demande ultérieure, leur est souvent reprochée par les instances d’asile. Ces personnes ne sont d’ailleurs pas systématiquement entendues sur cette question par le CGRA.

Lire ici le NANSEN Profiel 2021-4 (disponible en NL uniquement): Beoordeling van de beschermingsnood van Irakese homoseksuele man in het kader van een volgend verzoek